Senso-ji et le dragon doré

Il y a deux sanctuaires/temples qui sont incontournables en tant que touristes : le sanctuaire Meiji, dont on vous a déjà parlé, et le temple Senso-ji.

Senso-ji est situé dans le quartier d’Asakusa (qui, lui-même, est incontournable). C’est un temple bouddhiste dédié à Kannon, la divinité de la compassion. Elle est très populaire au Japon et a même inspiré la marque Canon !

Senso-ji est le plus vieux temple de Tokyo : il a été fondé en 645 ! Malheureusement, comme la grande majorité des temples de Tokyo, il a été détruit par les bombardements pendant la seconde guerre mondiale. Pour célébrer sa reconstruction, en 1958, une fête a été organisée : la danse du dragon doré (kinryu no mai, 金龍の舞). Cette danse est devenue une tradition et est censée permettre de bonnes récoltes. Il est possible d’y assister tous les 18 mars de chaque année (ainsi que les 18 octobre !).

Il est difficile de trouver des informations sur le pourquoi du comment de cette danse. On peut lire d’une part que chaque temple a un nom de montagne et que celui du Senso-ji est kinryu-zan, soit la montagne du dragon doré. Mais on peut aussi trouver des informations qui indiquent que, lors que Kannon est apparue, un dragon doré serait descendu sur le temple en laissant derrière lui une forêt de pins, synonyme de l’abondance (qui aurait un lien avec les bonnes récoltes ?). Les deux sont peut-être liés ! Peut-être que le surnom du temple vient justement du fait qu’il honore Kannon et qu’un dragon doré est apparu ! J’aurais aimé pouvoir vérifier tout ça sur le site internet du temple mais il n’y a pas de version anglaise…

Bref, nous sommes allés voir la fameuse danse ! Le dragon doré est une grande marionnette assez longue pour devoir être animée par une équipe de huit porteurs (qui change au bout d’un moment : pas facile de s’agiter sous cette marionnette !). Elle est accompagnée d’une fleur de lotus (déplacée par un neuvième porteur) que le dragon doit protéger. La danse est mise en musique par des geishas qui jouent d’instruments traditionnels depuis un char qui suit le dragon.

Pas de photo du temple dans cet article… La magnifique pagode à cinq étages est en rénovation (sous d’immondes bâches grisâtres). Promis, il y en aura lors de l’article sur Asakusa !

 

02 comments on “Senso-ji et le dragon doré

Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :