En chemin vers Ikebukuro

Ikebukuro est un quartier animé de Tokyo. Moins connu que les plus touristiques Shibuya et Shinjuku, il vaut quand même le détour ! On y trouve de nombreux restaurants, de très grandes galeries commerciales (Seibu, par exemple, qui est un équivalent des galeries Lafayette) et des activités plus particulières : un aquarium dans l’un des immeubles les plus hauts de Tokyo, des parcs à thèmes intérieurs comme le Namja Town, le plus grand magasin de la chaine Animate qui vend des goodies et autres d’animes et mangas. Bref, il n’y a pas de quoi s’ennuyer !

L’emblème d’Ikebukuro est la chouette. On en trouve un peu partout dans le quartier ! Il y en a une dans la station de métro qui est très célèbre comme point de rendez-vous et à laquelle on a donné le surnom de Ikefukuro en référence au nom japonais de la chouette (fukuro, フクロウ).

Comme nous habitons à 45 minutes à pied d’Ikebukuro, nous avons décidé d’y aller à pied plutôt que de prendre le métro ! Grand bien nous a pris car les rues résidentielles japonaises ont vraiment du charme (avec des petits autels où prier disséminés un peu partout) et nous avons découvert une enfilade de temples vraiment sympas. Mon préféré étant un sanctuaire shinto dédié à Inari (divinité représentée sous la forme d’un renard) : pour arriver au sanctuaire lui-même, il faut suivre une petite ruelle bordée de toriis et qui contourne des maisons, on croirait un mini-labyrinthe. Une fois au sanctuaire, il y a plein de petits autels avec des représentations d’Inari. Vraiment chouette ! (ou fukuro ? Ah non… c’est Inari !)

03 comments on “En chemin vers Ikebukuro

Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :