Palais d’Akasaka et sanctuaire Hie

Le Palais d’Akasaka est l’ancienne résidence du prince héritier. De nos jours, il sert de résidence aux membres des gouvernements étrangers en visite officielle à Tokyo. Plusieurs parties se visitent indépendamment :

  • le jardin à l’entrée du palais. Il se visite gratuitement et permet d’accéder à la cour qui se situe juste devant le palais.
  • le bâtiment principal, de style néo-gothique (étonnamment, on se croit de retour en Europe !), et le jardin principal. Ils se visitent pour 1,000¥ en ayant réservé sur le site ou sur le principe du premier arrivé, premier servi à partir de 9h devant la porte principale.
  • l’annexe de style japonais. Il est uniquement possible de la visiter avec un guide après avoir réservé sur internet. La visite guidée coute 1,500¥.

Attention, il faut s’y prendre à l’avance pour réserver les visites. En ce moment, les prochaines visites sont pour dans deux mois, soit en avril !

Après avoir fait une petite balade dans la partie gratuite (qui mérite de se refaire quand l’herbe sera plus verte !), nous nous sommes baladés dans le quartier d’Akasaka. Le cœur du quartier est assez animé et possède beaucoup de restaurants.

Alors que nous nous promenions tranquillement, nous avons été attirés par un torii au bord d’une route. Grand bien nous a pris de vouloir voir quel type de temple se cachait derrière car le sanctuaire Hie est une petite perle au milieu de ce quartier ! Il se situe en haut d’une petit colline. Pour l’atteindre, il y a plusieurs entrées (avec de nombreuses marches) dont une magnifique avec une enfilade de petits toriis rouges. Un plaisir pour les yeux ! Le temple en lui-même vaut aussi le détour. Bien qu’il existe depuis le XVIIe siècle, il a été détruit, comme de nombreux autres édifices à Tokyo, par les bombardements de la seconde guerre mondiale, ce qui fait que les bâtiments actuels datent de 1958.

Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :