Les toilettes japonaises

Vous avez probablement tous entendu parler des super toilettes high-tech japonaises mais je suis certaine que vous allez tout de même apprendre des choses au cours de cet article !

Tout d’abord, sachez que les toilettes traditionnelles japonaises n’ont rien à voir avec l’idée qu’on se fait des toilettes du Japon. Elles ressemblent à des bidets intégrés dans le sol au-dessus desquelles il faut s’accroupir pour faire ses besoins (un peu à la manière des toilettes turques). Il parait que c’est mieux pour le transit intestinal !

Toilettes traditionnelles

Vous remarquerez qu’il y a une petite barre pour vous permettre de vous tenir et de ne pas tomber !
Bien que les toilettes en position assise (les Japonais les appellent les western toilets) sont dorénavant beaucoup plus communes, il n’est pas rare de tomber sur ces toilettes traditionnelles dans les toilettes publiques (dans les centres commerciaux ou, plus souvent, dans les parcs). Rassurez-vous, elles sont souvent accompagnées de toilettes “à l’occidental” afin de vous laisser le choix !

Venons-en aux toilettes high-tech !
Au Japon, on les appelle des washlets : ウォシュレット → u(prononcé “ou”)-o-shu-le-to, contraction entre wash/laver et toilets/toilettes. Les washlets sont en fait des toilettes avec bidet intégré puisqu’elles vous lavent le derrière ! Il faut dire que les Japonais aiment la propreté. Il suffit de voir l’état de la cabine de toilettes ci-dessus (qui était dans un petit parc) pour bien se rendre compte qu’au Japon TOUT est propre : les bâtiments, les rues, les toilettes publiques, les maisons des Japonais… et le derrière des Japonais !

Le washlet consiste en fait en une cuvette de toilettes qui s’installe sur des toilettes “occidentales”. Il peut avoir plusieurs fonctionnalités qui se contrôlent à partir d’une télécommande qui est accrochée soit au mur soit en bordure de cuvette.

La fonctionnalité de base est la fonctionnalité “bidet”. Il s’agit de petits bras télescopiques qui dirigent un jet d’eau vers vous (attention, à ne pas essayer si on n’est pas assis, catastrophe garantie !). Cela permet de laver le “derrière” (les deux icônes représentant une paire de fesses sur la photo ci-dessus) ou de laver “le devant” (pour les femmes). Selon les washlets, il y a possibilité de choisir la force du jet ou, plus rarement, la température de l’eau. Le nôtre peut faire “massage”, c’est-à-dire que la puissance de jet varie pendant le lavage !!

Une autre fonctionnalité bien agréable pour les jours d’hiver, le washlet peut avoir une cuvette chauffante ! C’est le cas chez nous et c’est très confortable !

Dans les toilettes publiques, il arrive aussi qu’on trouve des washlets avec l’option “dissimulation de bruit”. Il s’agit d’un petit bruit, souvent un bruit de chasse d’eau, qui permet de faire ses besoins sans avoir honte des bruits qui pourraient gêner… On peut même régler la puissance sonore. Sacrés Japonais !

 

Mais sinon, on trouve aussi des toilettes basiques comme chez nous… ou presque !

Autre information pour les voyageurs, on trouve des toilettes (propres) partout à Tokyo : dans les parcs, sur certaines grandes avenues, dans les magasins, etc. C’est vraiment pratique pour les petites vessies !

Alors, vous vous sentez prêts à affronter les envies pressantes quand vous serez à Tokyo ?

02 comments on “Les toilettes japonaises

Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :