Galette des rois

En ce début de janvier, première panique : comment allons-nous faire pour manger notre traditionnelle galette des rois ? Comme nous n’avons pas de four dans notre appartement (plus de détails dans un article à venir sur notre appartement !!), nous ne pouvions même pas la faire nous-mêmes…

Mais c’était sans compter sur la mondialisation – oui, je vous l’assure, elle a du bon ! – voire sur la tendance marketing “made/born in France”. Car, effectivement, même si les Japonais n’ont aucune idée de ce qu’est une galette des rois et qu’ils n’ont probablement jamais entendu parler de l’Épiphanie (à part les 2% chrétiens de la population), on trouve des galettes des rois à Tokyo !! Plus précisément : on trouve des galettes des rois dans certaines pâtisseries françaises à Tokyo.
Il faut préciser que vous n’habitons pas très loin (15 minutes à pied / un arrêt de métro plus loin) de Kagurazaka, un tout petit quartier de Tokyo qui a la réputation d’être “français”. On y trouve d’ailleurs l’Institut français de Tokyo mais, surtout, pour ce qui nous préoccupe en ce moment… un Paul ! Oui, oui, Paul, la boulangerie-pâtisserie française !! Nous avons donc un Paul à 15 minutes à pied de chez nous ! Que demande le peuple ?
Pour info, on trouve plusieurs Paul à Tokyo. Je sais qu’il y en a à Tokyo Station, vers Shinjuku Station et dans le quartier Roppongi. Outre Paul, la pâtisserie et la boulangerie française a très bonne réputation au Japon : on en croise de nombreuses un peu partout à Tokyo !

Nous avons donc acheté notre galette des rois à Paul ! 3,000¥ pour une galette pour six personnes, soit environ 25€. Aux États-Unis, nous la payions pour à peu près le même prix (mais nous pensons qu’il s’agissait d’une quatre personnes). Donc, c’est pas trop mal !
Comme aux États-Unis par contre, la fève n’est pas dans la galette. Les Japonais ne sont pas habitués à en manger et pourraient s’étouffer avec. Aux États-Unis, il y a une loi interdisant de mettre des objets non-comestibles dans de la nourriture mais certaines pâtisseries les incluent quand même (ah ces français…). Au Japon, pas de loi à ma connaissance mais on ne trouvera jamais de fève cachée ! Du coup, on nous a fait choisir notre fève !! Ce n’est pas un choix facile mais cela a un côté pratique : nous sommes surs de ne pas avoir plusieurs fois la même si nous achetons plusieurs galettes !

Mais ce n’est pas la seule chose qui est différente ! Ils ont bien le sachet papier permettant de transporter la galette mais… il ne l’utilise pas pour ça ! Dedans, ils mettent la couronne et la fève. La galette, quant à elle, est dans une boite à gâteau rigide. La boite à gâteau et le sachet papier vont ensuite dans un sac plastique super ingénieux permettant de porter la galette en la laissant à plat. À quand son arrivée en France ?

06 comments on “Galette des rois

  • Frank , Direct link to comment

    Tss tss Marine, il n’y a plus de sac plastiques en France, nous sommes écolos !!! aucun espoir donc de voir le sac à plat.

    • Marine&Clément , Direct link to comment

      Espérons une arrivée version sac en papier alors ! Car c’est vraiment très pratique ! 🙂

      • Vio , Direct link to comment

        Tu peux en trouver en tissus, il faut chercher sac à tarte (ça se fait beaucoup en petit projet pour débuter la couture. Si je viens vous voir promis je vous en fait un)

        Sinon je suis curieuse de la notice d’explication de la galette, à quand une traduction ?

        • Marine , Direct link to comment

          Ah oui ! Je connais les sacs en tissu ! Ma mère m’a fait découvrir pas longtemps avant notre départ !

          Pour la traduction, il faudra attendre qu’on sache lire japonais et… c’est pas près d’arriver au rythme où l’on avance ! 😉

  • Roxane , Direct link to comment

    Super le sac plastique, et oui maman m’en a offert un aussi il n’y a pas longtemps… C’est hyper pratique !!!

    Vive les rois ^^

Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :