Jour de l’empereur au sanctuaire Meiji et à Shibuya

Le 23 décembre est férié au Japon : c’est l’anniversaire de l’empereur actuel, Akihito. En ce jour particulier, les portes du palais impérial sont ouvertes à la foule qui vient lui souhaiter un joyeux anniversaire (en agitant de petits drapeaux japonais et en criant “banzai”, “dix mille ans”). Avec le 2 janvier, ce sont les deux seuls jours où le palais impérial est réellement ouvert au public. Le reste du temps, seuls les jardins Est le sont.
Mais nous ne faisions pas partis de tous ces badauds, nous avons préféré aller nous balader dans le quartier de Shibuya.

Notre première visite a été celle du sanctuaire shintoïste Meiji (Meiji-jingu). Adjacent au parc Yoyogi, ce sanctuaire est une des visites incontournables de Tokyo. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’est pas très ancien puisqu’il a été construit en 1920 en l’hommage de l’empereur Meiji et de sa femme, morts quelques années plus tôt. D’après le site officiel du sanctuaire, les Japonais ont participé à la création de la forêt du sanctuaire : pas moins de 100 000 arbres venant de tout le pays ont été offerts en don !
On reconnait que c’est un sanctuaire shintoïste lorsque l’on y entre en passant sous un Torii, ces portes japonaises souvent rouges (même si ce n’est pas le cas, ici au Meiji-jingu !). On prêtera attention aux chozuya, les bassins d’eau permettant de se purifier avant l’entrée dans le sanctuaire principal. A l’intérieur du temple, deux caractéristiques : un endroit où accrocher les ema, des plaques votives, (généralement autour d’un arbre) et un endroit où les Japonais vont adresser leurs prières (un rituel bien défini qui inclut de taper deux fois des mains).

Nous avons eu de la chance car nous avons pu assister à deux processions de mariage traditionnel ! C’était beau !

Ensuite, nous sommes allés nous promener dans les rues animées de Shibuya.
Ne ratez pas le point de rendez-vous incontournable des Japonais : Hachiko, la statue d’un chien fidèle. La légende dit qu’il a attendu son maitre à la sortie du métro (là où se situe la statue) pendant plus de 10 ans alors que ce dernier était mort.
Faites aussi un tour à l’un des carrefours les plus fréquentés du monde : le Shibuya Crossing. Pour vous ébahir devant la foule qui traverse le carrefour par tous les côtés, vous aurez une belle vue depuis le Starbuck du coin ou encore depuis la gare de métro de Shibuya.
Et puis, bien sûr, profitez des rues animées et faites du shopping !

Enfin, nous sommes allés voir l’illumination de la Ao no Dōkutsu (grotte bleue). C’était beau ! Et on adore la réaction des japonais !

 

04 comments on “Jour de l’empereur au sanctuaire Meiji et à Shibuya

    • Marine , Direct link to comment

      Non ! Le marié est à droite de la mariée, sous l’ombrelle !
      Je ne sais pas qui est la seconde personne de la procession. Le plus probable est qu’il soit un représentant du sanctuaire car, si je ne dis pas de bêtises, la première personne est le prête shintoïste et les deux femmes derrière lui sont des assistantes du sanctuaire (les miko).

  • Roxane , Direct link to comment

    Le mariage est superbe. En revanche, les chaussettes dans les tongs pour une si belle cérémonie, c’est drôle et très décalé !!!

    Le croisement avec tout ce monde est impressionnant !!!

    • Marine , Direct link to comment

      Ce sont des chaussettes traditionnelles qui séparent le pouce des autres orteils : des tabi. Cela fait partie de l’habit traditionnel ! C’est donc drôle et décalé de notre point de vue français uniquement !
      Mais par contre… les Japonais sont très forts pour mettre des chaussettes avec n’importe quel type de chaussure. Les femmes peuvent très bien avoir des chaussettes en dentelles à froufrous (oui, oui, rien que ça c’est déjà spécial) avec des escarpins !!!

Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :