Le temps des koyo (紅葉)

En automne, c’est le temps des koyo (紅葉, littéralement “feuille rouge”), c’est-à-dire le temps du changement de couleurs des feuilles. Ce changement est très populaire au Japon (presque autant que sakura 桜, la floraison des cerisiers). Alors que les érables japonais (momiji) deviennent rouges, les ginkgos se parent de jaune. Donc attention, malgré leur nom, les koyo ne se focalisent pas seulement sur la couleur rouge !

Vient alors le momijigari (紅葉, littéralement, la chasse aux érables) : c’est la contemplation du changement de couleurs qui commence ! Et pour ne rien rater, rien de mieux que de regarder la météo : elle vous donnera l’avancement du changement des couleurs ! Pour ceux qui, comme nous, n’ont pas la télévision, rien de mieux que de se rendre sur weathernews.jp pour voir l’avancement de la coloration selon les villes ! Vous y trouverez même le détail selon les parcs !

À Tokyo, le momijigari se fait généralement entre mi-novembre et début décembre. Il y a deux semaines (le 23 novembre) nous sommes allés au Yoyogi Park pour tenter de faire momijigari. Les photos parlent d’elles-mêmes : les koyo, c’est trop beau !

Nombreux étaient les Japonais à venir pique-niquer ou à faire des séances photos. Au final, nous aurions pu venir la semaine d’avant pour encore mieux admirer les arbres : beaucoup de feuilles mortes étaient déjà au sol. Mais cela n’a pas gâché notre plaisir. C’était vraiment beau !

07 comments on “Le temps des koyo (紅葉)

  • hetal patel , Direct link to comment

    Reminds me of the time I spent there many years ago. Can we have some pics of Akasaka and Ginza please?

  • Roxane , Direct link to comment

    Superbe !!! Momijigari devrait aussi être ritualisé en France !!!

    Le must c’est quand même le site japonais avec les couleurs des arbres, ils sont forts ces japonais. J’adore !!!

    • Marine , Direct link to comment

      Les Japonais ont un vrai talent pour contempler la nature. J’en aperçois souvent qui, en dehors des périodes de hanami et momijigari, s’arrêtent pour prendre le temps de regarder une rivière, un arbre, une fleur, etc.

Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :