Le challenge du déménagement via les bagages en soute

Même si l’entreprise de Clément lui verse une prime de déménagement, nous avons décidé de retenter l’expérience du déménagement avec seulement des bagages en soute. Cela avait bien fonctionné pour notre déménagement aux États-Unis et avait été très économique, alors pourquoi pas pour celui-ci ! (et ça nous permettra de mettre de côté pour les frais d’agence immobilière japonaise… qui seront expliqués dans un prochain article)

Malheureusement, une légère différence est à prendre à compte. Alors que nous avions voyagé avec Aer Lingus pour aller aux États-Unis et que cette compagnie autorise une valise en soute de 23kg, nous avons voyagé cette fois-ci avec Turkish Airlines qui autorise 30kg (peu importe le nombre de valises). Vous vous dites “Oh super ! C’est tout bénéf pour eux, ça !” ?
Eh bien non… N’oubliez pas que nous étions partis avec 4 valises, soit à peu près 92kg. Or, Aer Lingus ne facturait “que” 75€ par valise excédentaire de 23kg et Turkish Airlines facture… 22€ le kilo supplémentaire !!! Ce qui veut dire : pas de forfait pour bagage supplémentaire… Une fois les calculs faits (pour les fainéants : 32kg x 22€ = 704€ soit… BEAUCOUP plus que les 150€ de frais supplémentaires avec Aer Lingus), vous comprenez bien que nous nous sommes limités à nos 60kg de bagages. Pour une expatriation de trois ans minimum… ce n’est vraiment pas grand chose !
Bien entendu, nous avons utilisé toutes les astuces que nous avions déjà utilisés pour les États-Unis (voir notre ancien article) mais nous avons tout de même été obligés de nous séparer d’un certain nombre d’affaires. Le bon côté des choses : cela permet de faire le tri dans nos vêtements.

Et… TADAM ! Challenge accompli ! Voici nos 3 valises-soutes (pour un total de 60kg), nos 2 bagages-cabines (8 kg chacune) et nos sac-à-main/sac-à-ordi :

Reconnaitrez-vous (de nouveau) notre petit signe distinctif de valise ? Ce n’est pas facile car il se cache un peu sur les photos !

.
.
.

 

Allez, on vous avoue quand même que nous trichons un peu… Vous avez vu le carton sur les photo ? Il va nous rejoindre dès que nous aurons un chez-nous pour de vrai.
Faut dire que 60kg en soute pour un déménagement… c’est TROP difficile !! Clément voulait pouvoir conserver son ordinateur fixe (ce qui est difficilement transportable en soute) et nous avons donc décidé d’envoyer UN (oui, un seul) colis supplémentaire !
Nous avons prévu de l’envoyer par La Poste car l’envoi d’un colis de 16kg par d’autres transporteurs (nous avons regardé des spécialistes du déménagement comme Bagages du Monde et des transporteurs classiques comme DHL) coutait au minimum 600€ alors que la Poste ne facture que 170€ (ce qui inclut une assurance “perte ou avarie” allant jusqu’à 1000€ d’indemnisation).

Au final, nous avons déménagé avec seulement 76kg (sans compter les bagages cabines) alors que nous étions partis aux États-Unis avec 92kg. Pas trop mal, non ?

One comment on “Le challenge du déménagement via les bagages en soute

  • Roxane , Direct link to comment

    Bravo, vraiment BRAVO !!!!!! On vous admire avec Cyril (on sait pas faire ça^^)

    C’est incroyable la différence entre les compagnies ! 22€ le kilo supplémentaire c’est exagéré… Tu te demandes du coup à combien ils estiment le poids des voyageurs pour être autant à cheval sur le poids d’une valise… !!!

    Pour notre part pour le BoardBag des kites (qui pèse 30kilos) nous avions “seulement” payé 100€ de supplément. Nous avions voyagé avec Air France. Il s’agissait d’un “forfait”. Le bagage soute doit faire 22kg, et s’il fait +, on paye 100€, peu importe que ce soit 23kg ou 32kg! Par contre au delà de 32kg il s’agit d’un transport de frêt et c’est donc impossible !

    Et pour votre signe distinctif, je l’ai trouvé !!!!!!!!!! C’est le petit ruban bicolore marron-gris 😉 Haha

Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :