Road trip en Californie #2 – Yosemite Park & Death Valley

Pour nous rendre à Las Vegas, nous n’avons pas choisi le chemin le plus court mais… le plus intéressant !!

Pour commencer, nous avons traversé le Yosemite Park. Il s’agit d’un parc national à 3h30 de San Francisco connu pour ses forêts et ses cascades. Étant donné la sécheresse qui sévit cet été en Californie, nous n’avons pas vraiment pu voir de cascade. Mais les paysages sont magnifiques ! Le Yosemite park est situé dans la Sierra Nevada, un massif appartenant aux fameuses Rocheuses des Etats-Unis. Le point culminant est à un peu moins de 4000 m ! Nous ne sommes bien entendu pas allés aussi haut puisque nous n’avions pas le temps pour des randonnées. De plus, nous ne savions pas réellement non plus à quelle hauteur nous étions puisque les panneaux d’indications étaient en pieds…

L’un des arrêts les plus connus en voiture est le Glacier Point depuis lequel on a une vue magnifique sur une partie du Yosemite dont le Half Dome. Yosemite est connu pour ses montagnes en granite en forme de dôme. Le Half Dome est sans doute l’un des plus connus. Il est possible d’y monter à pied mais il faut réserver car seuls 300 personnes par jour ont le droit d’y accéder !

On a un seul petit regret : nous n’avons pas pu aller voir les séquoias géants. Nous n’avons pas eu le temps ! Mais ce n’est que partie remise pour la prochaine fois où nous y irons !

Une fois notre traversée du Yosemite Park terminée, nous avons dormi dans un charmant chalet à Mammoth Lakes puis nous sommes dirigés vers… la Vallée de la Mort !

La Death Valley est un parc national désertique de l’autre côté de la Sierra Nevada. C’est étonnant de voir comme on passe d’un paysage montagnard forestier (assez sec cependant) au désert. Les arbres ont muté en une sorte de cactus-palmier assez étrange et l’on voit de nombreux tourbillons de sables au loin ! Impressionnant. Les températures max moyennes en aout sont de 45°C (en juillet, 46°C) et le record a été de 57°C !! On peut vous assurer qu’on n’a jamais autant surveiller la jauge de température de la voiture ! On a même arrêté la clim à un moment de peur de la surchauffe (et de la panne) mais, même avec les quatre fenêtres ouvertes et la vitesse de la voiture, nous avions trop chaud !!

La plupart du temps, la Vallée de la Mort est un désert caillouteux. Les seules végétations sont les arbres dont j’ai déjà parlés et des bosquets très secs qu’on suppose être les végétations roulantes des westerns ! Mais, à un endroit, les cailloux deviennent du sable et forment des dunes. On se croirait dans le Sahara !

Deux autres incontournables de la Death Valley : Bad Water, un bassin salé (dont il ne reste que le sel), situé à 85,5 mètres en dessous du niveau de la mer, soit le point le plus bas des États-Unis ! Et Artist Drive, une route dans un petit canyon où les différents dépôts de métaux ont laissé de magnifiques couleurs à la roche (verte, bleue, rouge, jaune…). À faire !

03 comments on “Road trip en Californie #2 – Yosemite Park & Death Valley

  • Frank , Direct link to comment

    Coucou, les fameuses herbes qui roulent et envahissent tout s’appellent des “thumble wind” orthographe pas certaine. Elles posent dans certains villages de sérieux problèmes en s’entassant sur une grande hauteur dès que quelque chose les retient (auto, palissade …).

    • Clément , Direct link to comment

      J’ai fait mes recherches et le mot exact serait “Tumbleweed”.
      Ce genre d’amas d’herbes me fait penser aux images dans les films pour montrer qu’il n’y a vraiment rien !
      En tous cas, c’etait dingue de voir les differents paysages au final pas si eloignes les uns des autres.
      Clement

  • Frank , Direct link to comment

    Il y a la même différence lorsque que l’on passe du Nouveau Mexique très aride à l’Arizona où en l’espace de quelques kilomètres la végétation se fait très verte avec arbres et prairies.
    Pour l’herbe, oups j’étais loin de la bonne écriture !!
    Frank.

Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :