Acheter un Moto X aux Etats-Unis

Un petit article sur une histoire qui date mais… qui vaut le coup d’être racontée !

Pas longtemps après avoir emménagé, nous avons commencé à regarder les téléphones portables (Clément n’en avait plus et le mien était en piteux état). Les prix des iPhones (700 $) et des autres smartphones étaient à faire peur… jusqu’à ce que nous découvrions le Moto X (de chez Motorola/Google), environ 300$ moins cher que ses concurrents.

Ce qui nous a séduit avec le Moto X, c’est qu’il n’était pas cher et qu’il était personnalisable ! Possibilité de choisir sa couleur de coque avant (noire ou blanche), sa couleur de coque arrière et celle des boutons (parmi un large choix de couleurs). + la possibilité de faire graver une inscription au dos de la coque. Nous aimions bien cette idée d’avoir notre propre téléphone, un que personne d’autre n’aurait ! Mais nous ne savions pas que nous allions autant galérer à les obtenir !

  • Première étape : Ni une ni deux, nous personnalisons notre Moto X et l’achetons avec la VISA française de Clément. Mais… une erreur (non-explicite) nous indique que le paiement ne peut pas se faire… Grâce au chat “conseiller Motorola” nous apprenons que le paiement ne peut pas être validé car l’adresse de la carte est située en France…

Euh… Ils peuvent nous expliquer pourquoi ils autorisent les cartes étrangères alors ??

  • Deuxième étape : Souscription à Bank Of America, une des banques américaine, afin de pouvoir payer les fameux téléphones avec une carte américaine. Deuxième commande sur le site. Mais le paiement est à nouveau refusé… L’adresse de la carte ne correspond pas à l’adresse d’expédition ! Et, effectivement, la banquière s’était trompée et avait renseigné l’adresse française (alors que Clément avait bien donné l’adresse de Jersey City) !

Euh… Je veux bien que la personnalisation du Moto X ne soit accessible qu’aux résidents des Etats-Unis et mais là… ils poussent la vérification un peu trop loin quand même !!

  • Troisième étape : Armés d’une carte américaine avec une adresse américaine, nous refaisons une commande. Paiement validé. Ouf ! Mais le statut de la commande finit par passer en attente… et la commande par être annulée ! Raison : il y a trop de téléphones dans la commande.

Euh… Ils peuvent nous expliquer en quoi DEUX téléphones, c’est “TROP” de téléphones ? Et dans ce cas, pourquoi autorisent-ils des commandes de plus d’un téléphone ?

  • Quatrième étape : Qu’à cela ne tienne, sous les conseils de l’équipe de gestion des commandes, nous faisons deux commandes séparées avec chacune un téléphone… Mais la malchance a ciblé notre quête de téléphones… Et la commande est à nouveau annulée !! Nous avions fait trop de commandes en peu de temps…

Euh… Je dois vraiment commenter ??

  • Cinquième étape : Cela commençait à nous énerver et à un peu trop durer… Cela faisait plusieurs fois que Clément allait sur le chat Motorola sans qu’ils puissent nous aider (c’était même difficile de savoir pourquoi les commandes étaient annulées) et plusieurs fois qu’ils nous demandaient d’appeler une ligne spéciale.

Euh… On appelle comment sans téléphone ?

Grâce à notre coloc, on appelle une première fois. Mais nous étions à Time’s Square et… le bruit n’aidant pas, ni Clément ni la personne au bout du fil ne comprenne ce qui se dit. Clément finit par rappeler du boulot grâce à une collègue et a quelqu’un au bout du fil qui lui assure avoir débloqué notre première commande et qu’elle est partie en fabrication (et qu’une paire d’écouteurs nous est envoyée gratuitement).

C’est pas trop tôt !!

  • Sixième étape : Mais… le malheur s’acharnant, il n’en était rien !! Car, après quelques délais et voyant que rien n’était débité sur son compte, Clément décide de retourner sur le chat. Et là, on lui apprend que toutes les commandes sont bien annulées et qu’ils ne savent pas comment faire pour les débloquer car, normalement, la première commande était censée ne plus être annulée mais, finalement, c’était le cas… On lui informe au passage qu’une paire d’écouteurs va lui être envoyée en dédommagement.

Euh… C’est bien d’avouer ce qu’on ne sait pas faire mais… on va bien réussir à trouver une solution, non ?

  • Septième étape : Clément décide donc de demander l’adresse email d’un responsable auprès de qui il pourrait expliquer la situation. On lui donne l’adresse du CEO en lui asurant que quelqu’un va lui répondre. Clément envoie donc un magnifique mail en expliquant notre situation et en leur donnant des conseils pour améliorer leurs services. Un mail tout en douceur et sans aucun énervement apparent !

La méga classe, quoi !

  • Huitième étape : Une personne de Motorola l’appelle au boulot (car c’est le seul numéro que Clément avait pu donner) et lui dit qu’elle va s’occuper de notre commande personnellement et faire en sorte qu’on puisse l’avoir. Elle lui assure que la première commande va partir en production le lendemain et qu’elle devrait arriver d’ici 4-5 jours. Et elle nous offre une coque pour nous dédommager de tous les contre-temps.

Hallelujah !

  • Neuvième étape : Mais quelques jours plus tard, le statut de la commande n’avait toujours pas bougé et rien ne nous était débité. Plein d’espoir, nous avons cru l’espace de deux jours que nous allions les avoir sans les payer… jusqu’à ce que la date de ladite livraison arrive et que nous n’ayons toujours rien… Clément renvoie donc un mail à la personne qu’il a eue au téléphone. Elle lui apprend qu’effectivement, cela n’a pas fonctionné mais que les commandes séparées (un téléphone dans chaque commande) sont parties en fabrication et qu’elle s’en occupe. Elle nous offre en plus un bon d’achat nous permettant d’obtenir la Chromecast (une clé USB permettant de partager ce qu’on voit sur un ordinateur sur une télé).

Euh… doit-on vraiment croire que les téléphones sont en fabrication ??

  • Dixième étape : Réception de nos commandes !! Mais, fausses joies… il s’agissait des deux paires d’écouteurs offertes.

Parce que c’est très utile des écouteurs sans téléphone…

  • Onzième étape : Réception de nos commandes !! Et, cette fois-ci, les vraies ! Nos deux téléphones, tout beaux tout neufs !
  • Douzième étape : Mais Clément apprend sur le site que, pour la fête des mères, il y a une réduction de 100$ par téléphone… Prenant son courage à deux mains, il ose demander s’il est possible qu’on en bénéficie et la dame (qui s’est chargée qu’on ait nos téléphones) lui dit que oui à condition de refaire une commande et de renvoyer celles que l’on a reçues

Euh… on tente ou on tente pas ?

  • Treizième étape : Après avoir appris que nous avions le droit de garder les téléphones “enfin reçus” le temps que nous recevions ceux “spécial fête des mères”, nous nous lançons dans notre dernière commande. Heureusement pour nous, tout s’est bien passé cette fois-là.

 

RÉSULTAT : Mine de rien, avec tous ces contre-temps, nous avons réussi à acheter pour 641 $ (soit moins que le prix d’un seul iPhone) DEUX téléphones Moto X personnalisés et à avoir gratuitement : 1 coque (d’une valeur de 30$), 2 paires d’écouteurs (de 40$ chacune) et 1 chromecast (de 35$). Quelle belle affaire !!! Ça aura mis du temps mais on les a eus ! Et…

<3 ON LES ADORE <3

Moto X

07 comments on “Acheter un Moto X aux Etats-Unis

  • Emmanuele , Direct link to comment

    Faut que tu installes whatsapp (je pense que tu dois connaître).on pourra s envoyer des photos et textos gratis! 😉 .comme quoi fait persévérer pour avoir ce qu on veut. Je conclurai en disant : ils sont très beaux vos téléphones. Vous avez tous les deux les chaussures assorties au téléphone?? :p

    • Marine , Direct link to comment

      Y’avait les mêmes chaussures que moi mais en bleu et Clément n’a pas voulu les acheter !! Il n’est pas drôle (bon d’accord… on n’en a jamais eu l’idée). En tout cas, j’adore mes chaussures et mon téléphone JAUNES ! Ils sont parfaits !
      Pour Whatsapp, je vais te faire la demande !!
      Marine

Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :