D-Day à la Statue de la Liberté

Vendredi 6 juin, commémoration du D-Day, 70 ans que les Américains ont débarqué en Normandie. Pour l’occasion, une association franco-américaine “The French Will Never Forget” a organisé un lâcher d’un million de pétales de rose sur la Statue de la Liberté. Il s’agit du premier évènement organisé sur les pelouses de Liberty Island. Cela promettait d’être mémorable et… j’y étais !

Afin de ne pas me faire avoir, j’ai décidé de prendre mes billets en avance sur internet. Pour ceux qui viendraient la visiter sans prendre de pass, je vous le conseille. C’est rapide et cela permet d’éviter la queue sur place… enfin, sauf celle pour les détecteurs de métaux ! Car, je vous le rappelle, impossible d’emporter son Opinel ou son couteau suisse sur Liberty Island !

Le prix du billet est de 18$. Cela comprend le coupe-file au départ du ferry, les traversées en ferry, les audioguides (en français !) et le musée de l’immigration d’Ellis Island. Pour le même prix, vous pouvez aussi avoir accès au piédestal de la Statue de la Liberté. Par contre, vous devez prendre le ticket qui y est dédié. Pour 21$, vous aurez accès à la couronne de Lady Liberty ! Attention, tickets nominatifs et obligatoirement pris en avance sur internet !

Une fois la traversée à bord du ferry Lady Liberty  effectuée, j’arrive sur Liberty Island. Etant en avance, j’en profite pour faire un tour de l’île avec l’audio guide gratuit. Une fois fait, je m’installe au pied de la Statue de la Liberté en attendant le déploiement des drapeaux américains et français sur la pelouse et le fameux lâcher de pétales !

A midi, un orchestre militaire américain entonne la Marseillaise suivie de l’hymne américain. Puis, des enfants d’écoles bilingues défilent pour étendre au sol les drapeaux des deux nations. Enfin, quatre hélicoptères s’approchent pour lâcher les pétales au-dessus de la Statue de la Liberté ! Non loin derrière, la frégate La Fayette trône fièrement, drapeaux français au vent, et un bateau des sapeurs-pompiers newyorkais lance des jets d’eau blanc, bleu, rouge !

Avec le vent, les pétales tombent en mer mais les hélicoptères changent de place pour qu’ils finissent par tomber sur les dizaines de caméras installées pour l’évènement ! Magnifique !

De temps en temps, on entend des gens demander : “C’est un jour spécial aujourd’hui ?” ou “Y a-t-il un évènement particulier aujourd’hui ?”. Non, non, seulement les 70 ans du débarquement ! Et dire que c’était en une de tous les quotidiens gratuits newyorkais ! Alala, qu’ils sont incultes ces Américains !

Je crois n’avoir jamais entendu parler autant français que depuis que nous sommes ici. Même les américains francophiles parlaient français pour l’occasion ! C’était vraiment sympa ! Les photos ne rendent pas aussi bien qu’en étant sur place mais en voici quand même !

Bien entendu, après être restée plus de deux heures sur Liberty Island, je suis allée visiter le musée de l’immigration sur Ellis Island. La visite audioguidée est faite de telle sorte que l’on suit le même trajet que les immigrants à leur arrivée.

Enfin, plutôt que de rentrer en prenant le ferry pour Manhattan, j’ai pris celui pour Jersey City qui débarque sur Liberty State Park. Vous savez, ce grand parc où il n’y a pas trop grand chose à faire et qui n’est pas loin de chez nous (30 minutes de marche tout de même) ! Cela m’a évité de prendre le path train et m’a permis de profiter du beau temps ! Parfait !

Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :