Vendredi 7 mars – Ambassade des États-Unis

Ambassade des Etats-Unis à Paris

Nous voilà arrivés à Paris pour notre rendez-vous à l’ambassade des États-Unis. Il est 10h30 et nous avons trente minutes d’avances. Il était écrit sur notre convocation “Vous ne pourrez entrer à l’ambassade avant l’heure de votre rendez-vous”. Comprendre : soyez là à l’heure, pas avant, pas après !

10h40, un passant à casquette nous explique que c’est le dernier jour avant la signature par Obama d’un projet de pipeline traversant les États-Unis et nous demande gentiment de manifester pour lui à l’intérieur de l’ambassade vu que, lui, ne peut pas rentrer… Vous croyez que les Américains acceptent de donner des VISA à des étrangers manifestant dans LEUR ambassade ? Nous, on a préféré ne pas essayer !

10h43, nous décidons quand même d’essayer d’entrer. Un des security guards nous demande si on a bien lu la convocation… “Euh… oui !” Et à lui de dire à son collègue “Ils disent qu’ils ont lu le papier.”… Bah oui ! On l’a lu ! Il s’avère qu’on NE peut PAS entrer dans l’ambassade avec nos valises ni AUCUN appareils électroniques (téléphones, appareils photos, ordinateurs, etc.). Effectivement, c’était écrit sur la convocation…. Mais, apparemment, ils ne connaissent pas les consignes (ou en ont peur ??).

10h47, où allons-nous pouvoir déposer nos affaires ? Les security guards nous disent que ça arrive souvent (sans blague !?!) et que les autres posent leurs sacs dans des bars ou restaurants de la rue d’à côté… Sauf que, eux, n’ont peut-être pas un ordinateur portable, deux consoles, deux appareils photos et deux téléphones (l’attirail pour ne pas s’ennuyer dans le train). Le gendarme posté dans la cahute à côté de l’ambassade nous dit que nous ne sommes pas les premiers à lui demander (sans blague !?!) mais qu’il n’est pas d’ici et n’est là que pour aujourd’hui. Il en profite pour nous demander si le gars à la casquette et avec nous et ce qu’il nous a demandé ! Soudain, brillante idée : à Paris, il y a des musées. Dans les musées, il y a des consignes !

10h55, nous nous dirigeons donc vers le musée de l’Orangerie de l’autre côté de la place de la Concorde. Au moment de déposer nos valises, la dame du vestiaire demande “Vous avez gardé vos ordinateur, appareils photos ?”. Je réponds (allez savoir pourquoi) “Si, un appareil photo”… Erreur fatale ! Impossible de déposer au vestiaire nos bagages sans reprendre nos appareils électroniques. On lui explique notre souci en pleurant un peu mais la dame est catégorique. Finalement, nous voyons errer dans le hall comme des malheureux, elle nous conseille d’aller demander à son collègue de l’entrée.

11h05, rebelote pour l’explication. Mais, là, le monsieur nous explique que c’est possible de les laisser à condition de remplir une décharge. Coup de fil à la supérieure… qui est absente. Pas de bol. La dame du vestiaire entend que ça a déjà été fait mais refuse toujours de prendre cette responsabilité ! Mais, ce gentil monsieur de l’accueil finit à nous demander à quelle heure est notre rendez-vous. Comprenant que c’est urgent (oui, oui, le rendez-vous, c’est maintenant mais sans les valises !), il nous dit qu’il veut bien prendre notre sac d’électroniques et le déclarer en tant qu’objet perdu. Il ne nous restera qu’à le récupérer après notre rendez-vous en échange d’une signature. Alléluia ! Dépôt du sac à dos au gars de l’accueil et des valises dans le vestiaire.

11h15, avec 15 minutes de retard, nous retournons à l’ambassade où le security guard moustachu nous demande pourquoi nous n’avons plus nos valises sur le ton de la plaisanterie… Euh… Ne disons rien ! Nous tenons à nos VISA ! Nous passons la fouille, les portiques (Clément le passera 20 fois…) et nous arrivons enfin au Saint Graal. En prenant un ticket d’abord : n°494 !

11h25, n°494 au guichet 1 ! Un monsieur (qui nous parle en français) vérifie tous nos papiers. Me demande si j’ai le livret de famille (qui n’était pas mentionné dans les pièces à amener), fière de moi, je lui donne ! Puis, si j’ai le procès verbal du vol de mon passeport d’il y a 5 ans… Mince ! Plus possible de faire la bonne élève ! Finalement, ce n’était pas très grave.

11h35 11h45 11h55, nous cherchons la logique dans les numéros d’appel. Des numéros avant le nôtre, puis après le nôtre sont appelés. Puis d’autres encore avant le nôtre… Bizarre !

12h15, nous comprenons la logique des numéros : les enveloppes prises au premier guichet sont déposées en tas et les personnes du deuxième guichet les prennent comme ça vient ! Pas d’autres explications logiques !

12h20, n°494 ! Une femme nous accueille tout sourire en français. Puis fini par demander à Clément s’il sait parler anglais. Clément fait un super speech sur ce qu’il va faire là-bas. Il récolte un compliment sur son anglais ! Elle nous félicite pour notre mariage et tamponne notre DS-2019 ! Nos VISA nous serons renvoyés dans nos passeports par la poste dans 2/3 jours.

Marine

One comment on “Vendredi 7 mars – Ambassade des États-Unis

Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :