Canada #1 – Montréal

Avant de partir en Louisiane, j’ai eu la chance de partir en road trip au Canada pendant 11 jours avec mes parents. Le pauvre Clément a dû rester à NYC pour travailler…
J’avais déjà eu la chance de venir à Montréal pour voir Clément lors de son stage de fin de master il y a cinq ans (cinq ans !!!!! Ça passe trop vite !). Et je me suis rendu compte… qu’on oublie vite en cinq ans ! Heureusement, il y a quand même quelques souvenirs qui reviennent !

Carte Québec

J1 : Montréal – Musée des beaux-arts, parc du Mont-Royal et Chinatown
J2 : Montréal – Musée Pointe-à-Callières, balade dans le Vieux-Montréal et sur le
Vieux Port
J3 : Montréal – Balade au carré Saint Louis, plateau Mont Royal, marché Jean Talon et boulevard St Laurent (puis route vers St-Jean-des-Piles)
J4 : Parc de la Mauricie – Randonnée et canot aux chutes Waber et observation de  castors et orignaux le soir
J5 : Petites visites de St-Jean-des-Piles et Shawinigan (puis route vers St-Siméon)
J6 : Tadoussac – Croisière pour les baleines
J7 : L’Anse-St-Jean – Kayak dans le fjord du Saguenay et petite balade à le long
de la rivière St-Jean
J8 : Parc du Saguenay – Randonnée sur le sentier de la statue
J9 : Québec – Musée de la civilisation, balade dans la Vieille-Ville jusqu’aux plaines
d’Abraham et en remontant par la Grande Allée
J10 : Québec – Marché du Vieux-Port, visite des fortifications et musée de l’Amérique
francophone
J11 : Québec – Visite de la Citadelle (et retour sur Montréal pour prendre le bus retour)

Pour rejoindre Montréal, notre première destination, nous avons choisi de prendre le bus. C’était l’option la plus économique : aller-retour à moins de 100$ par personne (l’avion et le train étant trop cher et la location de voiture depuis New York kif-kif mais beaucoup plus fatiguant). Nous sommes partis avec la compagnie Greyhound qui semble être la seule à faire la liaison entre Montréal et New York et nous avons choisi l’option de nuit à l’aller : départ à minuit et arrivée à 8h le matin ! Le passage à la douane ne fait pas trop de difficulté : tout le monde descend du bus (à 5h du mat’…), des chiens reniflent nos bagages et le douanier à l’accent chantant nous demande ce qu’on vient faire par chez eux. Bon, nous avons quand même perdu deux passagères à la frontière…

Nous avons eu le temps de faire pas mal de choses en trois jours. Pour notre premier jour, nous avons visité le musée des Beaux-Arts de Montréal. Le musée est réparti sur trois bâtiments différents qui sont reliés par des galeries souterraines. On imagine que ça doit être pratique l’hiver ! J’ai particulièrement adoré certaines pièces d’art amérindien du Canada. Je suis même tombée amoureuse d’une sorte de petit inuit sur un ours.
Ensuite, nous avons gravi les escaliers du Mont Royal pour atteindre son sommet, avoir une belle vue de Montréal depuis le belvédère Kondiaronk et s’y promener. C’est un très bel espace de verdure au milieu de la ville qui n’a rien à envier à Central Park.
Enfin, nous avons fait un petit tour dans le quartier chinois qui n’est pas très grand mais qui a de jolies portes (même si on en voit quand même un peu dans tous les quartiers chinois !).

Notre deuxième jour commence lui aussi par une visite de musée mais, cette fois-ci, il s’agit du musée Pointe-à-Callières, un musée très intéressant sur l’histoire de Montréal. Il permet aussi de bien comprendre le bilinguisme particulier à Montréal. Il a été difficile pour nous de savoir si nous entendions plus parler français ou anglais. Même dans les magasins, on nous accueille avec des “Hi, salut !” ou “Hello, bonjour !”.
Comme le musée se trouve dans le Vieux-Montréal, nous en avons profité pour y déambuler et y découvrir (ou re-découvrir pour moi) : la basilique Notre-Dame, l’hôtel de ville, le château Ramezay, le marché Bon secours, la chapelle notre dame, la tour de l’horloge et le Vieux-Port. Pour moi qui n’ai vu que des villes “récentes” à l’américaine depuis plus d’un an, ça me fait plaisir de retrouver un centre-ville avec des rues un peu tortueuses et de vieilles pierres qui semblent avoir bien vécues !
Nous concluons notre journée par le restaurant La Mâche, parfait pour tester les spécialités des grand-mères québécoises :
– Poutine : frites recouvertes de morceau de cheddar et d’une sauce à la viande… Un classique de Québec (même mon américaine de prof d’anglais m’a demandé si j’en avais mangé !).
– Pâté chinois : une sorte de hachis parmentier avec du “blé d’Inde” (comprendre “maïs” !), un autre plat typique du Québec (mais qui n’atteint pas la réputation de la fameuse poutine !)
– Ragout de pattes de cochon : je ne suis pas certaine que ce soit vraiment typique du Québec mais il était très bon et faisait bien “recette de grand-mère”
– Pouding chômeur : un gâteau blanc recouvert et imbibé de sirop d’érable, un dessert classique !
– Croustade aux pommes : tout simplement un crumble aux pommes mais le nom est quand même plus charmant !

Pour notre dernier jour à Montréal, nous commençons par visiter le carré Saint-Louis, un petit parc bordé de magnifiques maisons victoriennes. Puis nous nous dirigeons plus au nord pour nous balader dans le quartier du Plateau du Mont-Royal, un quartier résidentiel avec des maisons aux escaliers typiques !
Nous mangeons ensuite au marché Jean Talon, un marché très réputé de Montréal où l’on peut acheter ses fleurs (en ce début de printemps) mais aussi y acheter de quoi manger. Il est situé du centre du quartier de la Petite Italie où, à part quelques boutiques et magasins italiens, il n’y a pas vraiment d’ambiance italienne.
Enfin, nous avons redescendu tout le boulevard Saint-Laurent qui est une importante rue commerciale d’après les guides… La balade aura été agréable mais je n’en retiens que le bâtiment d’Ubisoft et quelques très beaux tags ! Pour faire du shopping, il vaut mieux se rendre sur la rue Sainte-Catherine.
Et puis, nous avons pris notre voiture et rejoint Saint-Jean-des-Piles en bordure du parc de la Mauricie pour la suite de nos aventures !

Laissez un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :